Cote dAzur

Alpes-Maritimes: des filets pour empêcher les déchets de polluer la Méditerranée

Depuis 2020, une quinzaine de filets ont été installés dans l'agglomération cannoise. Une initiative qui vient en partie des élèves de l'école de Théoule-sur-Mer.

Empêcher les déchets de se retrouver à la mer, c'est l'objectif de ces filets, installés directement à la sortie des eaux pluviales de Théoule-sur-Mer, par l'association Pollustock. Ils permettent ainsi d'arrêter les déchets avant qu'ils ne finissent dans la Méditerranée.

"Ça va arrêter quasiment tous les micro-déchets", explique Stéphane Asikian, président de Pollustock, au micro de BFM Nice Côte d'Azur, précisant toutefois que "peut-être quelques billes de polystyrène pourront passer."

80% des déchets en mer viennent de la terre

Pour Stépane Asikian, il est nécessaire d'agir bien avant que les déchets ne se retrouvent dans l'eau.

"Quand on sait que 80% des déchets viennent de terre, il est important d'agir sur terre. (...) Les gens nous disent 'j'ai jeté un déchet, c'est quoi l'impact?' Oui, mais si trente millions de personnes jettent un déchet, ça fait trente millions de déchets."

Pour Stéphane Asikian et l'association Pollustock, il n'est pas seulement important d'agir sur terre avant que les déchets n'atterrissent dans l'eau. Il faut aussi sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux, "que quand les gens voient le filet rempli de déchets, on déclenche une prise de conscience."

"Préserver notre littoral"

Si l'installation des filets à Théoule-sur-Mer est faite par Pollustock, l'initiative vient en partie des élèves de l'école de la commune. Protéger la mer, qu'ils côtoient au quotidien, est un enjeu important pour eux.

"Ça montre, pour les touristes et pour tout le monde, qu'on fait attention à notre environnement", nous confie un élève de CM2.

"Ça nous permet de faire une bonne action pour la mer et de préserver notre littoral pour qu'il reste en bonne santé", confirme l'un de ses camarades.

Séverine Bossart, la directrice de l'école de Théoule-sur-Mer, est fière de l'engagement de ses élèves. "Ils sont vraiment impliqués, maintenant qu'ils connaissent la mer, qu'ils savent les dangers, ils ont envie de la protéger. Ils font partie des acteurs de demain, puisque c'est eux qui utilisent la mer, c'est leur quotidien."

Théoule-sur-Mer n'est pas la seule commune à s'être dotée de ce dispositif. En tout, une quinzaine de filets ont été installés dans l'agglomération de Cannes Pays de Lérins depuis janvier 2020.

Manon Aversa et Laurène Rocheteau