Lyon

Législatives: Michèle Picard retire sa candidature à Vénissieux

Michèle Picard, la maire de Vénissieux, le 9 mars 2015. - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

La maire de Vénissieux indique dans un communiqué retirer sa candidature.

Michèle Picard n'ira pas aux législatives. La maire de Vénissieux, candidate aux législatives dans la 14e circonscription du Rhône a décidé de retirer sa candidature.

"Je suis dans le camp de la gauche pour battre la droite et l'extrême droite. C'est pourquoi, avec Guillaume Dumoulin, nous retirons notre candidature à l’élection législative dans la 14ème circonscription du Rhône. Idir Boumertit sera donc le candidat de la NUPES", indique Michèle Picard dans un communiqué.

Après le retrait de Taha Bouhafs, LFI avait annoncé l'investiture d'Idir Boumertit la semaine dernière. "Dans cette situation de division à gauche et malgré les très nombreux soutiens exprimés ce week-end, je choisis de préserver et poursuivre le travail à Vénissieux et dans la Métropole de Lyon avec toutes les forces de gauche et écologistes", poursuit Michèle Picard.

Une candidature qui "semble poser problème à Jean-Luc Mélenchon"

La maire de Vénissieux revient toutefois sur le "parachutage" de Taha Bouhafs, initialement investi par LFI et la Nupes et fait part de son amertume de ne pas avoir été choisie dès le début.

"La candidature légitime d’une femme, une maire PCF engagée, combative, semble poser problème à Jean-Luc Mélenchon, préférant du même coup se priver d’UNE députée contribuant à la force de la gauche à l’Assemblée nationale", tacle l'élue.

Michèle Picard assure néanmoins de son engagement "pour unir la gauche populaire de combats et d'actions". "Je reste résolument mobilisée sur le terrain pour défendre les habitants, les salariés et l'emploi, tous ceux qui souffrent au quotidien", ajoute-t-elle.

https://twitter.com/caroleblanchardCarole BlanchardCheffe de service BFM Régions